Nous avons l’autre jour, en cours, abordé les portails de bibliothèque et leur utilité. Il est vrai qu’ils sont très utiles et difficilement remplaçables. Mais quand on cherche une sélection de livre en particulier, ce n’est pas toujours évident.

Si vous travaillez sur un thème précis ou que vous souhaitez certaines ressources, les bibliothécaires peuvent présenter des bibliographies commentées, des sélections. Souvent il s’agira d’une brochure ou d’un feuillet plus ou moins décoré avec les références.

Mais pourquoi ne pas mélanger les deux? En créant des portails sur certaines thématiques qui intéressent particulièrement la bibliothèque?

Un enseignant veut travailler sur le conte? Pas de soucis !

Créer des interfaces dynamiques sur des sélections thématiques pourrait être un moyen de mettre en valeur des sélections de ressources par exemple sur le thème du conte, de l’environnement ou bien de la musique.

Le gros intérêt de ce système serait de pouvoir simplifier la recherche par critère. Par exemple, pour trier le pays d’origine de votre sélection de contes, que dites-vous d’une carte tactile? Imagine qu’en cliquant sur un pays ou en entourant une zone avec votre doigt, l’interface puisse vous proposer la sélection avec références correspondant à votre recherche.

En restant sur cet exemple on peut y voir un intérêt secondaire pour l’usager, celui de trouver de nouvelles idées. Exemple : je veux travailler sur les contes du nord (par exemple en sélectionnant la Norvège et la Finlande), le fait d’avoir une carte sous les yeux peut m’amener à me dire « mais pourquoi pas l’Islande ou la Lettonie aussi? »

En suivant ce raisonnement, les interfaces pourraient aider la bibliothèque à mettre en valeur d’autres types de collections moins demandées et peut-être même à inciter l’usager à les demander. On va travailler sur la curiosité de l’usager qui sera stimulée par l’aspect ludique de la recherche.

Le gros point faible de cette idée est le coût, aussi bien en matériel qu’en personnel car on ne développe pas ce genre d’applications sans connaissances de base. Pour faire bien, une double compétence en animation et documentation serait parfaite.

Mais après tout pourquoi ne pas y réflechir? Mettre en place un tel projet serait difficile, pas impossible.

Je vous laisse réfléchir à son application dans d’autres domaines que le conte. Quels domaines pourraient bénéficier d’une recherche par critère plus ludique?

Advertisements