Imaginer une animation en bibliothèque sur l’environnement? C’est un sujet que nous avions reçu au semestre dernier à l’IUT.

Cependant, nous sommes censés être des bibliothécaires, pas des animateurs nature. Ayant fait un stage dans une association d’éducation à l’environnement, il semblait intéressant d’aborder cette animation d’une autre façon que ce type d’association.

Un bibliothécaire peut faire des recherches sur un sujet mais pas être spécialiste dans tous les domaines. En revanche, avoir des connaissances en littérature fait partie de son domaine.

C’est pourquoi nous avions décidé de créer une animation sur deux romans de deux origines différentes :

James et la grosse peche - couverture

James et la Grosse pêche (de Roald Dahl)

Une animation sur le thème de la biodiversité en ville avec ce livre? Pourquoi pas ! L’animation consiste à lire le chapitre 25 de l’histoire qui commence ainsi :

« Pour éviter une nouvelle dispute entre le mille-pattes et le ver de terre, James demanda aussitôt à ce dernier :– et toi, de quel instrument joues-tu ?
– je ne joue d’aucun instrument, mais j’ai un autre don, un don vraiment extraordinaire, dit le ver de terre, tout illuminé. »

S’ensuit un dialogue entre James et les insectes pour comprendre leur utilité. A partir de cela, on peut entamer la discussion avec des enfants, tout d’abord sur les insectes ou les petits animaux qu’ils connaissent, sur leur utilité et donc les raisons de protéger la biodiversité.

C’est aussi un moyen d’inviter un enfant à découvrir Roald Dahl et ses ouvrages : D’abord James et la Grosse pêche puis Matilda, Charlie et la chocolaterie, Sacrées sorcières et bien d’autres…

histoires à la courte paille - couverture

Histoires à la courte paille (de Gianni Rodari)

Vous voulez aborder le sujet des transports avec des enfants? Et bien profitons-en pour leur faire découvrir un peu de littérature italienne ! Pour cela, utilisons l’histoire Le joueur de flûte et les voitures, qui commence ainsi :

« Il était une fois un joueur de flûte magicien… Tout le monde connaît cette vieille histoire. Elle parle d’une cité envahie par les rats et d’un jeune homme qui, avec sa flûte magique, entraîna les rats vers la rivière pour les noyer. […]
L’histoire suivante parle aussi d’un joueur de flûte : peut-être est-ce le même, peut-être pas. »

L’histoire aborde ensuite une ville dépassée par le nombre de voitures. En parlant des problèmes de sécurité, de santé et de pollution, c’est un moyen d’aborder le problème des voitures avec les enfants puis les transports en commun, l’intermodalité ou les modes doux.

Et pourquoi pas leur proposer de lire les autres histoires du recueil? Ou bien un autre livre de l’auteur comme La tarte volante ?

Pour les curieux, voici la présentation de notre animation :

D’autres idées de livres à utiliser pour ce type de projets? N’hésitez pas à commenter !

Cette idée a été développée dans le cadre de nos études avec la Nouvelle Bibliothek’ère qui a également créé un article sur le sujet.

Publicités