Ça y est, j’ai fait un test du jeu ce matin et ça fonctionne pas mal. Le principe de ce jeu est facilement applicable à n’importe quelle bibliothèque jeunesse et permet de mettre en valeur le fond tout en apprenant aux enfants à se repérer dans vos locaux. Vous pouvez également vous en servir pour mettre en valeur certains documents, des thématiques…

Les outils :

carte et classeur

Le jeu nécessite de fabriquer :

  • Une carte de la bibliothèque (celle-ci a été réalisée en A1 et plastifiée)
  • Des personnages et des panneaux guidant l’usager à mettre sur cette carte (plastifiés pour pouvoir être collés/recollés par patafix ici)
  • Un classeur de fiches référençant vos personnages et leurs emplacements avec quelques données utiles (on a utilisé une signalétique numérique pour s’y retrouver facilement)
classeur

Le classeur avec quelques personnages

carte

La carte qui peut également servir de carte normale plutôt décorative

Les premiers essais s’étaient fait sur une carte à plat mais les pions n’étaient pas très pratiques, ne tenaient pas très bien et pouvaient être difficiles à placer pour des petits bras.

On a également essayé d’utiliser des cartes au lieu d’un classeur mais il était juste impossible de s’y retrouver (surtout après qu’une élève aie décidé de les « trier »).

Ces cartes contiennent les données bibliographiques, l’emplacement de l’ouvrage mais également un petit texte « scénario ». On part en effet du scénario des personnages échappés des livres pendant la nuit n’ayant pas retrouvé leur livre.

Ces textes donnent des indices (« il ne retrouve plus son roman » par exemple) et permettent aussi de faire des réseaux d’ouvrages. Par exemple le loup de Geoffroy de Pennart s’est perdu en allant donner une recette de civet à son cousin créé par Mario Ramos, un dinosaure de documentaire s’est enfui en voyant arriver une Crapounette toute droit sortie de son J’aime Lire…etc.

Le jeu se déroule en 3 parties :

  1. Le bibliothécaire place les différents panneaux en dialoguant avec les élèves. Il les fait participer mais le fait lui-même pour que cette partie ne dure pas trop longtemps, elle intéresse peu les élèves mais ils reconnaissent qu’elle est utile.
  2. Chaque enfant tire au sort un personnage (on peut aussi les choisir à l’avance), le bibliothécaire donne les indices et l’enfant doit le placer sur le plan, sur l’étagère des romans ( ou des albums, des périodiques…etc.) selon sa provenance.
  3. Après avoir placé le personnage, les enfants ont suggéré d’aller chercher le livre. Testé, il s’avère que c’est une bonne idée puisqu’elle permet aussi d’avoir un peu moins d’élèves à la fois. Certains cherchent leur livre de façon autonome (le bibliothécaire ne peut les aider à moins d’avoir une deuxième personne) pendant que les autres passent chacun à leur tour, avant de revenir après avoir ramené le livre.
personnages d'albums

Zou, le magicien des couleurs, Totoche, Casse-tout, Véro, Eli, Anton, Chapeau rond-rouge, Octave, Bidou… plus de 60 personnages en tout !

Par contre, que faire des livres ? On a d’abord essayé de les présenter aux élèves mais ils ont trouvé que cela faisait perdre trop de temps. Ils ont suggéré qu’on les mette de côté pour qu’ils puissent les découvrir seuls lors d’une lecture silencieuse à la fin du jeu.

Et la carte, plutôt que d’être stocké dans une réserve à la fin du jeu peut être placée dans la bibliothèque et servir de carte normale aux usagers. Les personnages donnent un côté décoratif et mettent en valeur le fond.

IMG_1250

Qu’en pensez-vous ? Une idée à développer ? Des idées pour l’améliorer ?

Si vous souhaitez plus d’informations, de photos ou voir les « cartes », n’hésitez pas à me contacter ou commenter.

Merci de ne pas utiliser ces photographies sans me prévenir.

Advertisements